Appli randonnées et circuits  Visio-conférence  boutique en ligne  contact  Accès  téléchargez nos brochures en pdf FAQ

Logo

logo ot blanc
fren
Print Friendly, PDF & Email

GR de Pays®Du Saint Chinian au Faugères : Roquebrun, Cessenon sur Orb

bol

TOUR DU SAINT-CHINIAN AU FAUGERES
« L'équilibre parfait entre les collines des avant-monts et la plaine »

Denivellé positif de la randonnée 1080 D+
Distance de la randonnée 50 km
Evaluation du temps moyen de progression 3/4 jours

01 depart Roquebrun ou Cessenon
Trace GPX du parcours
Téléchagez la fiche randonnée au format PDF

picto changement direction sentierRoquebrun -->Saint Nazaire de Ladarez  --> Cabrerolles


picto changement direction sentierCabrerolles --> La Liquière -->Autignac --> Causses et Veyran (nouveau balisage en 2020)


picto changement direction sentierCausses et Veyran--> Orb


picto changement direction sentierOrb --> Cessenon sur Orb


picto changement direction sentierpicto changement direction sentierpicto changement direction sentierCessenon sur Orb --> Roquebrun

log    log   log
1080D+
   50 km    3/4 jours

Partant des vignobles de Saint Chinian, en passant par l'appellation village Roquebrun et jusqu'aux vignobles de Faugères, une belle boucle qui fait la part belle aux paysages variés entre calcaires et schistes, aux constructions remarquables en pierres sèches et qui suit, pour un moment, le cours de l'Orb, un fleuve rafraichissant !

Le balisage et la signalétique seront finalisés pour le début de l'été 2021.

Les appellations viticoles traversées :
Des terroirs bien distincts marquent les paysages et confèrent à chaque vin sa propre identité, sa propre originalité. La vigne est le fil conducteur, elle s’étend de part et d’autre de l’Orb et du Vernazobre, avec en toile de fond le Haut Languedoc. La particularité de l’AOC Saint-Chinian, au-delà de proposer deux appellations communales : Berlou et Saint-Chinian, est d’avoir deux terroirs marqués au Nord par le schiste et au sud par l’argilo-calcaire. L’AOC Faugères, de son côté, est le seul terroir homogène en schiste du Languedoc, son autre particularité est de présenter des plantations en courbes de niveaux donnant ainsi une singularité propre à ce terroir.
L’assortiment de cépages (Grenache, Sauvignon, Chardonnay, Muscat, Merlot, Syrah, Mourvèdre, carignan, cinsault noir, lledoner pelut…) apporte une palette aromatique dans laquelle puisent les vignerons avec talent.

Roquebrun
Dressé sur un flanc de montagne et dominant une courbe de l’Orb, Roquebrun est un petit village aux allures méditerranéennes que le passage des siècles ne semble pas avoir altéré, même si le pont qui relie les deux parties du village a désormais remplacé le passeur et sa barque… Surnommée la "Nice de l’Hérault", Roquebrun bénéficie d’un microclimat exceptionnel qui permet aux orangers, aux citronniers et aux mimosas de s’épanouir ; à cette clémence s’ajoute la présence de nombreuses sources. Une visite du célèbre jardin méditerranéen, au pied de la tour carolingienne, vient confirmer cette douceur. Un endroit incontournable pour connaître la flore méditerranéenne : plantes exotiques, succulentes, plantes de garrigue, collections de mimosas et de cistes, avec, en prime, un beau panorama sur la vallée de l’Orb!

Cabrerolles
Entre plaine et montagne, le village de Cabrerolles et son castrum sont édifiés au bout d’un éperon rocheux séparant deux vallons profonds qui s’ouvrent vers la plaine biterroise. Sur ce pic étroit qui domine le village, une imposante chapelle castrale dédiée à Notre-Dame de la Roque, marque fortement le paysage en surplombant un ensemble médiéval fortifié du Xe siècle (les ruines de l’ancien château) dont il reste en partie un donjon et les murs d’enceinte. La chapelle, ancienne église paroissiale, possède une nef unique, voûtée en berceau et une abside en cul de four. L’édifice commandait autrefois une voie d’échanges qui, de l’Aveyron à travers la montagne, menait les troupes et les commerçants vers la riche plaine biterroise.
La commune de Cabrerolles se compose de cinq hameaux : La Liquière, Lenthéric, Aigues-Vives, La Borie Nouvelle et Cabrerolles.

L’Orb, l’énergie hydraulique, l’eau.
Par la taille de son bassin, l’Orb constitue le second fleuve du Département de l’Hérault. Il prend sa source dans les Monts de l’Escandorgue (825 m d’altitude) en Aveyron et rejoint la mer à Valras, le long de ses 136 km. Réputé fougueux et imprévisible à certains endroits, il est retenu et régulé par le barrage des Monts d’Orb au-dessus d’Avène, il traverse ensuite Bédarieux, Hérépian, et rejoint son principal affluent, le Jaur, à Tarassac, non loin des gorges d’Héric, au pied du Caroux. Vous pourrez le rencontrer le long de votre parcours à Roquebrun, puis à Cessenon sur Orb, où le fleuve file ensuite vers Béziers .
L’eau a fourni la principale énergie motrice aux multiples moulins (à blé, fariniers, à fouler, à presser ou encore à scier) qui bordent le fleuve et ce, depuis l’Antiquité. Utilisée encore aujourd'hui pour produire de l’électricité (usine hydroélectrique de Montahut), l’Orb et sa vallée sont une véritable colonne vertébrale de notre territoire.
Le fleuve est aujourd’hui propice à la baignade, aux parcours en canoë-kayak ou à la pêche et sa bonne gestion a été plusieurs fois récompensée par le label “Rivière en bon état” pour les tronçons les plus en amont.

Grangeots des vignes
Le grangeot est, en quelque sorte, la seconde maison du paysan. Il est lié à la petite exploitation éclatée sur un territoire parfois si éloigné de son logis, au village, qu’il lui est nécessaire de disposer sur place d’un abri pour y stocker son matériel aratoire, les menus objets indispensables à la vie temporaire et pour s’y réfugier en cas d’intempérie ou de canicule. Ces modestes constructions ont été édifiées à une époque où l’homme n’avait pour se déplacer que ses jambes ou celles de son cheval, et s’il n’économisait pas sa peine à l’ouvrage, il n’en cherchait pas moins à s’épargner des allées et venues inutiles. Chichement éclairée par une lucarne et une seule porte, la pièce unique, qui s’agrémente parfois d’un étage, est souvent pourvue d’une cheminée bâtie généralement dans un angle. Le paysan s’y réchauffe en hiver en compagnie de son cheval dans l’intimité d’une écurie aménagée sommairement.

Hébergements sur votre itinéraire

  1. BALISAGE
  2. CONSEILS

picto-direction-grp Bonne direction

picto-mauvaise-direction-grp Mauvaise direction

picto-changement-direction-grp 
Changement de direction

charte du randonneur illustrationPRÉSERVONS NOS SITES
Soyez acteur de la qualité vos sites de randonnée ! Un panneau défectueux, un problème de pollution, un besoin de sécurisation... Grâce au programme Suric@te, signalez toute anomalie sur le site sentinelles sentinelles.sportsdenature.fr
Votre signalement sera traité par les fédérations sportives de nature et les conseils généraux en lien avec le pôle ressources national des sports de nature du ministère des sports.

NE FAISONS PAS DE FEU
Le feu représente un danger pour le randonneur et pour la nature. Respectez les consignes et en cas d'incendie, appelez le 18 ou le 112

SOYONS DISCRETS
Les animaux sauvages ne sont pas habitués à entendre nos bruits. Restez discrets pour avoir une chance de les apercevoir. Ne touchez jamais un jeune animal, sa mère l'abandonnerait.

PRIVILEGIONS LE COVOITURAGE ET LES TRANSPORTS EN COMMUN
Le transport est l'une des principales sources d'émission de gaz à effet de serre. Préférez le covoiturage ou les transports en commun pour vous rendre en randonnée. Restez sur les voies ouvertes aux véhicules et garez-vous dans les espaces prévus à cet effet.

RESPECTONS LES ESPACES PROTEGES
En France, de nombreux espaces naturels remarquable, (parcs nationaux, réserves naturelles...) sont protégés par des dispositifs réglementaires. Que ce soit sur le littoral, à la montagne, dans les zones humides ou ailleurs, ces espaces accueillent les randonneurs. Renseignez-vous avant de partir pour connaître les dispositifs réglementaires.

RESTONS SUR LES SENTIERS
Dans la nature, seul le sentier est le territoire de l'homme. Restez sur les chemins pour éviter le piétinement des espèces. Ne prenez pas de raccourcis et respectez les espaces fragiles.

NETTOYONS NOS SEMELLES
Sans le savoir, nous pouvons nuire à la biodiversité en apportant dans la terre collée à nos semelles des graines ou des germes venus d'autres milieux naturels. Pensez à nettoyer régulièrement les semelles de vos chaussures, notamment après un séjours à l'étranger.

REFERMONS LES CLÔTURES ET LES BARRIERES
Sur tes chemins, nous sommes toujours sur la propriété d'autrui.
Pensez à fermer les clôtures et barrières après votre passage.

RECUPERONS NOS DECHETS
Le meilleur déchet est celui que nous ne produisons pas. Choisissez les produits que vous utilisez. Ramassez et remportez vos déchets avec vous. Soyez volontaire pour préserver notre environnement.

GARDONS LES CHIENS EN LAISSE
Nous le considérons comme un ami, les animaux sauvages le perçoivent comme un prédateur! Pour le confort et la sécurité de tous, gardez vos animaux de compagnie en laisse.

PARTAGEONS LES ESPACES NATURELS
La randonnée n'est pas la seule activité pratiquée sur les chemins. Partagez l'espace naturel avec les autres activités sportives et restez attentifs aux autres usagers.

LAISSONS POUSSER LES FLEURS
Elles sont plus jolies dans leur milieu naturel que dans un bouquet. N'arrachez pas de fleur, de bourgeon ou de jeune pousse mais apprenez à reconnaitre la faune et la flore dans leur environnement naturel.

Seuls les partenaires de l'office du tourisme figurent sur le site. Une liste exhaustive peut être fournie sur demande. Les prix et descriptifs sont donnés à titre indicatif sur la base des informations fournies par les prestataires.

 Connexion Nos engagements - Mentions Légales - Plan de site -
La communauté de communes du Minervois au Caroux