L'équipe de l'office de tourisme est en veille et suit des "webinaires" où des experts du tourisme, du marketing et de la communication (de crise) nous donnent des conseils pointus. Ils tentent de répondre aux questions que nous nous posons tous. La tentation est grande d’aller chercher des clients pour cet été, mais en période de crise et d’incertitude sur les dates et les paliers de déconfinement, il existe quand même de grandes règles du marketing de crise que nous pouvons facilement transposer et appliquer. Nous en partageons quelques unes avec vous. Celles qui nous paraissent les plus essentielles :

1. Ce n’est pas encore le moment de lancer des offres commerciales !
Trop d’incertitude dans l’esprit du public qui ne sait absolument pas aujourd’hui si, ou quand et où il va pouvoir partir en vacances. De plus, une offre aujourd’hui risque de paraître opportuniste.


2. Sur internet, créez un espace dédié à la crise sanitaire et n’en parlez pas sur les autres pages !
Pas la peine de rajouter à l’angoisse ambiante. Si les gens vont sur vos sites, c’est pour préparer des activités futures. Pas d’adresse dédiée aux annulations (il y a une ordonnance qui insiste bien sur le fait que les acomptes sont transformés en avoir pour 18 mois), pas de message de fermeture, pas de #restezchezvous.
Par contre, vous pouvez créer un volet « FAQ » (Foire Aux Questions qui recensent les questions fréquemment posées) sur votre site internet qui reprend toutes les initiatives que vous prenez (ou allez prendre) par rapport à cette crise. Vous pouvez mentionner la possibilité de réservation sans risque avec des CGV assouplies, vos plans d’action pour répondre aux conditions d’hygiène renforcées qu’il va falloir mettre en place (et pour lesquelles les autorités ne manqueront pas de donner des consignes). N’hésitez pas à rentrer dans les détails sur ce sujet, parlez de fréquence de nettoyage, d’aménagement de vos espaces intérieurs et extérieurs, des équipements médicaux à proximité. Rassurez ! Si vous avez la possibilité ou la maîtrise technique, créez un petit pop-up (une fenêtre qui s’ouvre toute seule sur votre site) qui renvoie vers ces informations.

Visualisez le REPLAY du Webinaire
 

Télécharger le SUPPORT DE PRESENTATION 

3. Utilisez les réseaux sociaux pour garder le contact avec votre communauté.
C’est cette communauté, cette première ligne de clients fidèles ou de prospects déjà intéressés par votre activité qui va devenir le cœur de cible de la communication d’après confinement. En effet, il va être difficile d’aller chercher de nouveaux clients dans les contraintes qui seront fixées petit à petit à un moment où tout le monde va « crier » en même temps.
Envoyez des messages positifs, de grands espaces, du soleil, les réalisations que vous aurez finalisées au cours des dernières semaines. Les valeurs prépondérantes actuellement sont la solidarité (diffusez des contenus d’entraide), l’humilité, l’authenticité, les joies simples et la vérité (luttez contre la désinformation). Soyez empathiques. Après la crise, votre activité sera meilleure qu’avant, vous avez eu le temps de de peaufiner vos extérieurs, de rénover, d’améliorer, d’innover, …
Le mot à ne pas oublier : « bientôt », le ton à ne pas sous-estimer : l’humour.
N’oubliez pas de poster de belles photos qui font envie, de raconter des anecdotes sur votre activité, votre lieu de travail. Parlez de vous. Si vous êtes dans la restauration, partagez l’une ou l’autre recette (oui, c’est dans l’air du temps !), un secret de fabrication. Ne postez que du « fait maison » et les photos sont prises chez vous, bien entendu. Demandez aux internautes d’interagir. Donnez des rendez-vous. Et faites appel au soutien de votre activité, vous avez besoin qu’on vienne chez vous.

4. Il est temps de mettre à jour son fichier client si ce n’est déjà fait.
En effet, quand les dates d’autorisation de réouverture seront connues, ce sont les premières personnes à qui il faudra proposer de revenir chez vous. Ils connaissent l’endroit, notre région n‘aura pas été trop touchée par l’épidémie (un argument très fort !), il y a de grands espaces, vous allez bien entendu appliquer toutes les règles sanitaires imposées (et même plus si ça peut rassurer), c’est vers ces personnes que vous allez pouvoir décliner tous vos arguments en premier.

Un webinaire a eu lien sur ce thème, visualisez ici le REPLAY


Téléchargez le SUPPORT de présentation

5. Préparez votre offre.
En fonction des conditions de reprise d’une vie normale, et d’une vie touristique qui va reprendre par paliers, il sera temps d’adapter sa communication (nous le ferons également) vers différentes cibles susceptibles de venir passer un peu de bon temps sur notre territoire. La première cible qui se dessine : nos voisins ! Il va falloir cibler le département et la zone à 100 km autour de nous.
Un webinaire a eu lieu sur ce thème : comment créer des offres spécifiquement dédiées aux clientèles locales 


Téléchargez le support de présentation

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des bons principes à adopter à ce moment charnière crucial pour nos activités. Mais rien ne vous empêche de préparer votre « campagne de pub » :
un discours, des arguments, des visuels.
Les français auront envie de sortir, c’est certain. Mais ils auront d’abord un peu peur, il faudra les rassurer.
Ils auront envie de se retrouver, est-ce que votre activité peut mettre en avant une approche de groupes, de tribus ? Est-ce que vous pouvez privatiser votre caveau de dégustation, vos gîtes (les regrouper pour une offre « groupe »), vos espaces de vente ? Il faudra passer par des offres intéressantes, sans casser les prix du marché, réfléchissez-y déjà. Mettez en avant des circuits courts, des partenariats.


Seuls les partenaires de l'office du tourisme figurent sur le site. Une liste exhaustive peut être fournie sur demande. Les prix et descriptifs sont donnés à titre indicatif sur la base des informations fournies par les prestataires.

 Connexion Nos engagements - Mentions Légales - Plan de site -
La communauté de communes du Minervois au Caroux